ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Dès le 1er juillet

À pourvoir: poste de président de la FDA



Michel Reckinger quittera la présidence de la FDA, jeudi 1er juillet, pour se consacrer à l’UEL. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Michel Reckinger quittera la présidence de la FDA, jeudi 1er juillet, pour se consacrer à l’UEL. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Lors de son assemblée générale, jeudi 1er juillet, la Fédération des artisans devra élire son nouveau président pour remplacer Michel Reckinger. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 28 juin. D’autres places au bureau sont à pourvoir.

L’échéance approche. Le 1er juillet se tiendra l’assemblée générale de la Fédération des artisans (FDA). L’heure d’élire un nouveau président, puisque Michel Reckinger  se retirera du poste. «C’est ce qui avait été annoncé lorsque j’ai repris la présidence de l’Union des entreprises luxembourgeoises (UEL), pour ne pas avoir plusieurs casquettes», rappelle-t-il. «Il est normal que, si on devient président de l’UEL, on se retire de la présidence de l’un de ses membres.»

Les candidatures pour la présidence sont donc ouvertes, et ce jusqu’au 28 juin. «Tous les membres de la FDA ont reçu un courrier pour les inviter à l’assemblée générale et pour leur donner la possibilité de postuler pour les différents postes vacants», détaille-t-il. Il a été envoyé «il y a une bonne semaine».

Aussi un poste de vice-président

Sept postes sont ouverts au total. «Tous les quatre ans, nous renouvelons les mandats du conseil d’administration par moitié», précise le secrétaire général, Romain Schmit . Il se compose de huit membres représentants de secteurs, de deux vice-présidents et d’un président. Cette année seront concernés, en plus du poste de président, ceux de vice-présidents et de représentants du bâtiment, de la mécanique, de la mode beauté-hygiène et de la communication/médias et autres services. «Cette année, la particularité est que le mandat de Michel Reckinger est mis à disposition parce qu’il veut se consacrer à l’UEL. Le président que nous allons élire le sera pour deux ans seulement.» Puisque celui en cours devait encore l’être pour deux ans.

Pour les six autres mandataires au roulement «classique», quatre sont rééligibles, les deux autres ayant décidé de ne pas se représenter. Il s’agit du vice-président Jean-Paul Neu et du représentant du secteur des médias et métiers divers, Jean-Paul Schmitz.

Un candidat potentiel pour la présidence?

Aucune candidature officielle n’a été reçue au poste de président pour le moment, selon Michel Reckinger. «Il y aura des candidatures», assure-t-il pourtant, avec confiance. Dans le cas contraire, le poste resterait vacant. Une personne, dont il ne peut dévoiler le nom pour le moment, aurait déjà fait part de son intérêt.

Pour candidater, il faut avoir été désigné par sa fédération, elle-même membre de la Fédération des artisans, explique-t-il. Concrètement, la Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité (Fedamo), tout comme celle du Génie civil par exemple, peuvent décider, lors d’une prochaine réunion, d’inscrire le sujet à l’ordre du jour et de demander si une personne est intéressée. S’il y en a plusieurs, elles devront voter en interne pour en élire une seule qui présentera sa candidature au bureau de la Fédération des artisans. Le vote final ayant lieu le 1er juillet, lors de l’Assemblée générale.